obésité

La psychothérapie pour soigner l’obésité

L’obésité vient, dans la plupart des cas, des troubles de comportements alimentaires (TCA). Une personne obèse vit difficilement sa corpulence. Face à la société de consommation qui renvoie une image fine des personnes idéales, l’individu stresse davantage. La prise en charge de l’obésité va se faire par des changements d’habitude. Le changement de mentalité est aussi indispensable. C’est la qu’intervient la psychothérapie.

Qu’est-ce que l’obésité ?

Il faut d’abord définir le fond du problème avant de pouvoir mettre en avant les effets des suivis psychothérapiques. C’est le cercle de cause à effet. L’OMS définit l’obésité comme étant l’entassement particulier des graisses corporelles. Ces amas de graisses vont nuire à la santé de la personne.

Un individu obèse est souvent tenté d’engloutir sa nourriture pour diverses raisons. Il ne ressent jamais l’état de satiété. Se réfugier dans la nourriture lui permet ainsi de gérer son état de stress. Le fait de ne pas pouvoir s’affirmer ou « plaire » aux autres peut être une cause de l’obésité. Les troubles psychologiques peuvent constituer une autre difficulté. La nourriture devient donc une muraille pour se cacher. La personne ne peut gérer ses angoisses et ses problèmes de tous les jours. Elle entreprend une relation malsaine avec la nourriture et se trouve obèse avec le temps. Dans ce cas-là, consulter un psychologue à Molenbeek-Saint-Jean est la meilleure solution pour réussir à retrouver son poids idéal.

Le soutien de la psychothérapie

Il faut d’abord que la personne se remette en question avant de pouvoir entamer sa lutte personnelle contre l’obésité. Le but du soutien psychothérapique est de faire comprendre au patient que son poids n’est pas un souci. Il existe de nombreuses astuces simples pour s’en sortir, il faut lui rappeler ce point. Soutenez-le émotionnellement afin de pouvoir maigrir convenablement et durablement.

Chaque patient a un profil différent. C’est son vécu qui détermine son état psychique. L’aide psychologique va donc être différente et adaptée à chacun. Cela peut être un soutien psychologique moyennant d’une thérapie cognitive et comportementale. Cela peut aller de la psychanalyse aux thérapies projectives. L’évaluation psychologique du patient vise à identifier les causes de l’excès de poids. Citons parmi ces facteurs les troubles anxio-dépressifs et les troubles alimentaires. Le traitement consiste donc à assister la personne jusqu’à ce qu’elle parvienne à gérer ses troubles.

L’objectif : mincir durablement et sainement

Une personne qui se bat contre l’obésité voit son combat comme un calvaire nécessaire à sa rédemption. Si elle est soutenue, elle peut considérer cela comme une aventure enrichissante. Les questions posées en thérapie ont la vertu de faire voir les choses différemment. Elles sont suivies de conseils et de soutien.

Autre effet des exercices de psychothérapie : le retour de l’estime de soi. La personne atteinte d’obésité va enfin comprendre qu’elle a sa place dans la société. Elle va pouvoir se rendre compte du mal qu’elle s’inflige à elle-même. Le patient va donc pouvoir s’aimer. Cela va le mettre en confiance et le maintenir en force afin d’atteindre ses objectifs. Il pourra changer l’image qu’il perçoit de lui-même et apprendra à s’accepter. Par la suite, il entamera son combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut