bébé à bord

Pourquoi ne faut pas laisser bébé s’endormir trop longtemps dans le siège auto ?

La loi exige que l’enfant de moins de 135 cm soit installé dans un siège auto adapté à son âge sur la banquette arrière de la voiture, bien attaché à l’aide d’un système de fixation. Mais en cours de route, bercé par le son du moteur, les paysages qui défilent et bien blotti dans son siège confortable, il n’est pas rare que bébé tombe dans les bras de Morphée. D’ailleurs les balades en voiture sont connues pour être un moyen très efficace pour l’endormir. Mais laisser un enfant piquer une sieste dans son siège-auto est-il vraiment sans risque ?

Quelles sont les situations de risque ?

Il est particulièrement difficile d’empêcher bébé de s’endormir lors des sorties en voiture. Le son et les tourbillons dus aux mouvements du véhicule le bercent. Les vibrations et les vrombissements du moteur lui rappellent les sensations dans le ventre de maman, ce qui est apaisant pour lui. Cependant, même si les sièges auto, surtout les plus hauts de gammes, offrent tout le confort et la protection dont les bébés ont besoin, ils ne sont pas conçus pour le sommeil. Bien que la disposition de certains modèles de siège auto a été améliorée pour permettre à son petit utilisateur d’être bien positionné lorsqu’il s’endort, les risques ne sont pas pour autant supprimés, surtout pour les petits bébés.

siège auto bébé Les bébés qui n’ont pas encore le contrôle de leur tête, c’est-à-dire ceux âgés de quelques semaines sont les plus exposés au danger. En effet, leur tête peur basculer vers l’avant au cours du trajet, ce qui risque de bloquer les voies respiratoires, au pire provoquer une asphyxie. En outre, le siège auto maintient le nourrisson dans une position pas naturelle et peut entraver son développement. La position surélevée trop longtemps n’est pas bon pour sa colonne vertébrale en pleine croissance. De plus, les bébés qui souffrent de reflux gastrique ont plus de risque de vomir à cause des sangles. Les mouvements primitifs du nourrisson sont gênés car il est bloqué dans sa position et les risques de déshydrations sont élevées surtout en été à cause de la transpiration dans le dos. Prolonger l’utilisation du siège-auto en dehors de la voiture constitue également un facteur de risque non négligeable.

Quels sont les précautions à prendre ?

Il est inévitable que bébé s’endorme dans son siège auto lors des voyages en voiture. Puisque le stimuler au maximum pour l’empêcher d’avoir sommeil n’est pas une bonne idée, il existe certaines règles à respecter. Tout d’abord, il faut choisir un siège auto adapté à l’âge de l’enfant. Ces équipements sont en effet classifiés selon l’âge à laquelle ils correspondent. Ainsi, vous trouverez des sièges auto pour les nouveau-nés jusqu’à 6 mois, pour les 6 à 9 mois, pour les 9 mois jusqu’à 15 mois etc. Privilégiez également les dispositifs homologués et évitez au maximum possible les articles d’occasion dont vous n’avez aucune garantie.

La première précaution à prendre c’est de réduire le temps que bébé passe dans son siège auto. Pour cela, évitez de vous en servir pour le porter en dehors de la voiture. Mettez plutôt le bébé dans une poussette, dans un transat ou un lit. Quand vous mettez le bébé dans le siège auto, surveiller sa position ainsi que le harnais pour éviter qu’il ne soit plier sur lui-même et comprimer ainsi son thorax ou son abdomen pendant qu’il dort. En hiver, les vêtements trop épais ne peuvent pas être retenus par la ceinture de sécurité et l’enfant risque d’être expulsé en cas de cohésion. L’astuce est donc de fixer la ceinture et de mettre le manteau en-dessus. Si vous devez effectuer un long voyage, sortez le bébé de son siège au moins pendant un quart d’heure toutes les deux heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut