Fruits et légumes biologiques, comment et lesquels choisir ?

Dans un monde idéal, la plupart des gens aimeraient avoir les moyens de nourrir leur famille avec des aliments uniquement biologiques. Le glyphosate et d’autres pesticides peuvent avoir des effets graves sur la santé intestinale, l’immunité et le système neurologique, et c’est pourquoi les gens recherchent des aliments qui ont été cultivés de façon plus naturelle et sans pesticides.

Les pesticides, de par leur conception même, tuent les organismes vivants, les « parasites » et sont également la cause de multiple problèmes de santé, notamment le cancer, problèmes au cerveau et au système nerveux, les perturbations hormonales, l’irritation de la peau, des yeux et des poumons. Le rapport 2012 de l’American Academy of Pediatrics (Académie américaine de pédiatrie) indique que les enfants sont « particulièrement vulnérables à la toxicité (résidus de pesticides) », ce qui les lie directement aux problèmes comportementaux, aux troubles cognitifs et aux cancers de l’enfance.

L’achat de denrées biologiques réduit directement l’exposition de votre corps à ces polluants et favorise des méthodes d’agriculture durable qui protègent l’environnement et la faune. Mais comme nous le savons tous, il est parfois impossible d’acheter des produits biologiques, qu’il s’agisse d’une question de disponibilité ou de coût financier. Voici donc les meilleures options si vous avez de la difficulté à obtenir les produits biologiques que vous désirez:

La douzaine sale et les Quinze Propres

Chaque année, le Groupe de travail sur l’environnement publie un rapport exhaustif détaillant la contamination par les pesticides de 48 fruits et légumes populaires testés par le Département de l’agriculture et la Food and Drug Administration des États-Unis.

Pour aider à identifier les pires contrevenants, la douzaine annuelle EWG Dirty Dozen classe par ordre décroissant les plus contaminés et donc ceux qui ont la priorité d’acheter/croître de façon organique. Comme vous pouvez le constater, les fraises et les épinards sont les deux fruits qu’il faut absolument surveiller.

La liste des 12 sales :

  • Fraises
  • Épinards
  • Nectarines
  • Pommes
  • Pêches
  • Poires
  • Cerises
  • Raisins
  • Céleri
  • Tomates
  • Poivrons
  • Pommes de terre
  • Piments forts

L’EWG publie également le Clean Quatorze, les aliments qui contiennent le moins de résidus de pesticides (yippee!) et qui sont donc beaucoup moins nécessaires à l’achat de produits biologiques.

La liste des 15 propres :

  • Maïs doux
  • Avocats
  • Ananas
  • Chou
  • Oignons
  • Pois sucrés surgelés
  • Papayes
  • Asperges
  • Mangos
  • Melon
  • Kiwi
  • Chou-fleur
  • Pamplemousse

Lavage des fruits et légumes

Le lavage de vos fruits et légumes est un excellent moyen de réduire les niveaux de pesticides et les bactéries. Il y a beaucoup de légumes et de fruits déjà lavés et disponibles à l’achat. Cependant, il faut prendre quand même la peine de les laver car d’après une étude menée par le corps médical quelques-unes des marques distributrices les plus populaires de fruits et légumes contenaient même du chlore et des produits chimiques supplémentaires !

En plus d’utiliser l’eau filtrée, vous pouvez également tremper vos fruits et légumes dans du vinaigre de cidre de pomme, du jus de citron et/ou une cuillère à café de bicarbonate de soude pour aider à absorber les résidus. La chose la plus importante est de bien nettoyer ou tremper dans l’eau, puis sécher et essuyer complètement les fruits des légumes avant de les conserver.

Acheter localement

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une garantie 100% biologique, il est souvent possible de trouver des producteurs locaux qui utilisent des pratiques agricoles durables et saines. Vous soutiendrez également l’environnement (réduire le besoin de transport des denrées alimentaires) et votre communauté locale sur le plan économique et social.

L’achat de produits locaux peut aussi encourager la consommation saisonnière. Une manière intéressante de préserver votre santé immunitaire, grâce à l’apport de différents nutriments dont notre corps a besoin à différentes périodes de l’année, pensez aux fruits et baies d’été et les racines d’hiver. Visiter le marché de vos agriculteurs locaux peut être un excellent moyen d’en apprendre davantage sur les producteurs et les produits disponibles dans votre région.

Cultivez votre propre fruits et légumes

Cultiver vos propres produits biologiques est la meilleure façon de maitriserr exactement ce qui a été ajouté ou non à vos légumes. En plus de donner de délicieux produits bon marché, vous aurez en plus les avantages de sentir l’accomplissement de cultiver vos propres fruits et légumes, et votre santé intestinale ne s’en portera que mieux au fil des mois écoulés. Cela profitera également à votre environnement immédiat en préservant la biodiversité du sol et en économisant l’énergie. Partager vos fruits et légumes avec votre famille et vos amis, c’est aussi nourrir votre intestin avec les microbiomes essentiels pour votre santé intestinale.