Apple visé par une enquête préliminaire sur l’obsolescence programmée !

La France enquête sur Apple pour des allégations d’obsolescence programmée. Un procureur a ouvert une enquête sur un géant de la technologie. Apple reconnaît avoir réduit la consommation d’énergie des anciens modèles. De plus, Apple a reconnu le mois dernier qu’il prend certaines mesures pour réduire la demande d’énergie, ce qui peut avoir pour effet de ralentir le processeur pour certains modèles d’iPhone plus anciens.
Apple a aussi reconnu le mois dernier qu’il prend certaines mesures pour réduire la demande d’énergie de ses appareils, ce qui peut avoir pour effet de ralentir le processeur sur certains modèles d’iPhone plus anciens.

Un procureur français a ouvert une enquête préliminaire sur la tromperie présumée d’Apple et l’obsolescence prévue de ses produits à la suite d’une plainte déposée par une organisation de consommateurs, a déclaré lundi une source judiciaire. L’enquête, ouverte vendredi, sera menée par la DGCCRF, un organisme français de surveillance de la fraude à la consommation, qui fait partie du ministère de l’Économie.

L’enquête préliminaire peut prendre des mois, et selon ses conclusions, l’affaire peut être abandonnée ou remise à un juge pour une enquête approfondie.  En droit français, les entreprises s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’ à 5 % de leur chiffre d’affaires annuel pour avoir délibérément raccourci la durée de vie de leurs produits afin d’inciter à les remplacer.

Une porte-parole de la firme aux États-Unis a refusé de commenter l’enquête française, en invoquant une déclaration du 28 décembre 2018 dans laquelle la société s’est excusée d’avoir traité le problème de la batterie et a déclaré qu’elle ne ferait jamais rien pour réduire intentionnellement la durée de vie d’un produit Apple.

Apple fait déjà l’objet de poursuites judiciaires aux États-Unis pour fraude à l’encontre des utilisateurs d’iPhone en ralentissant les appareils sans avertissement pour compenser la mauvaise performance de la batterie. La société productrice de l’Iphone a également déclaré le 28 décembre qu’il réduisait les prix pour les remplacements de batterie et qu’il modifierait son logiciel pour montrer aux utilisateurs si leur batterie de téléphone était en bon état.

Affaire à suivre…