Le microbiote, un allié du corps humain

Le microbiote désigne un ensemble de micro-organismes qui vivent à l’intérieur d’un microbiome, et plus précisément un milieu qui abrite la vie. L’organisme humain abrite également ces micro-organismes, c’est-à-dire des bactéries qui, contrairement à ce que vous pourrez penser, sont toutes bénéfiques pour la santé. Comment les microbiotes se répartissent-ils dans notre corps et comment en prendre soin ?

Le microbiote intestinal

Le microbiote intestinal était appelé auparavant « flore intestinale ». Considéré comme un organe à part entière, il est constitué d’une centaine de milliards de bactéries digestives et tient un rôle important dans la digestion. Ces bactéries empêchent d’autres bactéries pathogènes de coloniser la paroi intestinale en la renouvelant et en optimisant notre système immunitaire. Il est donc essentiel d’en prendre soin pour éviter un déséquilibre appelé dysbiose. Celui-ci peut être causé par certains traitements antibiotiques et une alimentation non-équilibrée. Pour lutter contre la dysbiose, il est conseillé de consommer des aliments riches en fibre appelée prébiotique et ceux qui contiennent des souches de bactéries qui composent le microbiote intestinal. Ces derniers sont appelés probiotiques. Notez que vous pouvez trouver les prébiotiques et les probiotiques également sous forme de gélules vendues en pharmacie.

Le microbiote vaginal

Le corps des femmes abrite un microbiote au niveau du vagin. Il se constitue de 4 types de lactobacilles dont la fonction est de limiter les infections génitales en se battant contre les bactéries extérieures susceptibles de s’introduire dans la partie intime. Ce microbiote peut être déséquilibré en cas de douche vaginale trop excessive, d’utilisation de certains produits d’hygiène intime, et notamment par la prise d’antibiotique. Pour le préserver, vous devez avoir une hygiène équilibrée (une ou deux douches vaginales par jour suffisent) et éviter d’utiliser des produits comme le gel, le savon alcalinisant sur la partie intime.

Le microbiote cutané

Le troisième microbiote est localisé sur la peau et plus précisément sous le pli des aisselles, les pieds, au niveau des muqueuses, etc. La localisation des bactéries de ce microbiote diffère d’un individu à l’autre notamment selon le sexe, l’âge et l’hygiène de vie. Le microbiote cutané prend la forme d’un biofilm qui se nourrit d’éléments produits par notre peau. Il le protège contre les infections et booste les défenses immunitaires naturelles de la peau. Le déséquilibre de ce microbiote entraîne des infections de la peau comme l’acné ou le psoriasis et autres dermatites. Celui-ci peut être évité en utilisant un savon neutre pour l’hygiène et en consommant des prébiotiques ainsi que des probiotiques.

Le microbiote buccal

Le microbiote buccal lui, défend notre flore buccale en opérant comme barrière contre les agressions extérieures. Ce microbiote nous protège contre les infections dentaires, les aphtes, et la mauvaise haleine. Son déséquilibre entraîne alors ces différentes maladies ainsi que d’autres réactions plus éloignées dans d’autres organes comme les poumons, ou l’estomac. Pour en prendre soin, il faut se brosser les dents au moins après chaque repas, et éviter le tabac, l’excès de sucre rapide, ainsi que les boissons alcoolisées ou trop sucrées.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =